Nathaniel Roman

 :: Visiteurs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 21 Sep - 10:07
Nathaniel Roman
ft. Lenn Shimura OC de Akirakirai et Shiki de Togainu ni Chi

Surnom : Nath'
Âge : D’apparence, 18/19. Sinon plusieurs siècles
Groupe : Elèves
Métier ou études : Etudiant
Date de naissance : Inconnue
Nationalité : Roumain
Espèce : Hybride: mi Vampire, mi Spectre
Orientation sexuelle : Pas difficile
Statut : Libre comme l'air
Caractère / Physique

Caractère :
Un certain côté je m’en foutiste, bordelique comme pas deux ce qui tombe sur le sol peut y rester à moins qu’il en ait besoin. Doté d’un sens de l’humour on ne peut plus pourri, nul, de bas étages, même le ras des pâquerettes serait encore trop haut.
Loin d’être timide, mais semble réservé de premier abord, Nathaniel a en réalité un fort caractère. Il est franc (peut-être un peu trop parfois), grande gueule et qui va toujours au bout de ses pensées, il dit les choses telles qu’elles sont sans passer par un quelconque détour et si ça ne plaît pas, bien c’est pareil. Il ne supporte pas qu’on lui marche sur les pieds aussi bien physiquement que mentalement et n’hésite pas à le faire savoir par les paroles ou plus si besoin (c'est qu'il a le sang chaud le petit, ce qui est assez ironique pour un vampire). Pas stressé pour un sous, il prend toujours les choses à la légère à moins que ça ne soit véritablement important.
Par-dessus tout ça, il est obstiné et n’abandonne pas facilement voir jamais, il va toujours au bout de ses idées et de ses objectifs, même si parfois ça peut lui prendre très longtemps.
Il n’a pas beaucoup d’amis et ne cherche pas spécialement à s’en faire de trop, mieux vaut être seul que mal accompagné qu'on dit, mais sera toujours le premier à répondre présent si l’un d’eux en a besoin.

Sa façon de parler peut parfois choquer, on peut le prendre pour un type mal élevé, arrogant, mais tout ça lui passe largement au dessus de la tête. Avec les années, il en eu assez d'être le bon fifils à son papa qui devait dire oui à tout, obéir à tout ; en dehors de son nom de famille, il ne lui reste strictement rien de cette éducation vieillotte, il s'est fait avec les temps moderne, s'adaptant aux siècles passants.

Physique :
Nathaniel est un grand type sombre tant par sa couleur de cheveux que par son style vestimentaire. Il est musclé mais pas trop non plus, juste ce qu'il faut pour que son corps soit bien dessiné sans pour autant ressembler à mister univers (quelle horreur !). Sa peau, contrairement à la majorité des vampire, n'est pas pâle à faire peur sans pour autant être basanée comme le pauvre gars qui se serait endormi trop longtemps au soleil. Ses cheveux sont d'un noir corbeau, ce qui fait agréablement ressortir la couleur rubis incandescent de ses yeux autrefois verts comme les feuilles au printemps. D'ailleurs mise à part ses yeux, son physique est on ne plus passe-partout. Après tout, on ne peut pas tous être exceptionnels non plus.

Niveau vestimentaire, c'est le noir, le noir, le noir et... d'autres couleurs foncées (avouez, vous avez cru que j'allais encore dire noir). Autrefois toujours tiré à quatre épingles, il a décidé de tout laisser tomber lors de son voyage au Japon. En effet, ce grand dadais tomba irrémédiablement sous le charme du style gothique pour se mélanger avec le temps avec le style Visual Key. Style qu'il ne garda malheureusement pas très longtemps, ne passant pas spécialement inaperçu dans ce genre de tenue. Pour rester toutefois dans un style qui lui plaisait, il opta tout simplement pour le style pantalon, t-shirt et chaussures noirs, sans oublier son long coat qu'il met... Un peu tout le temps en fait.

Jusque là, ce grand couillon pouvait sembler être normal si on faisait abstraction de ses canines plus développées qu'à la normale. Seulement voilà, Nathaniel n'est pas normal et c'est même tout l'inverse. Suite à sa transformation en vampire, il s'est retrouvé scindé en deux parties bien distinctes l'une de l'autre. Alors non, ça ne fait pas vraiment le même effet qu'avoir un jumeaux étant donné que son autre moitié ne ressemble à rien. Enfin si, à un têtard géant translucide et fantomatique. Cette chose est dépourvue d'yeux, de bouche, d'oreilles, en bref, c'est une boule blanche avec une queue (les esprits mal tournés, je vous invite à prendre la sortie qui se trouve sur votre droite). Cette chose étant aussi « Nathaniel », pour éviter toute confusion, nous l'appelons « bouboule ». Bouboule est liée à Nathaniel, elle n'est jamais loin pour la simple et bonne raison qu'elle ne le peut pas. Elle est solide mais molle, un peu comme un ballon dégonflé sur lequel on pourrait s'appuyer et elle flotte en permanence autour du corps de Nathaniel.

Liste des tatouages :
• Anneaux et étoiles sur les doigts de la main gauche
• Anneau noir sur l'avant bras droit
• Pair d'ailes sur le côté gauche du cou

Liste des piercings :
• Deux anneaux à l'arcade droite
• Six piercings à l'oreille droite
• Trois piercings à l'oreille gauche

Pouvoirs, Faiblesses

Pouvoirs :
• Mon coat se change en ailes et me permet de voler
• Je suis immortel
• Je ne connais aucun autres de mes pouvoirs

Faiblesses :
• Le soleil m'affaiblit mais ne me blesse pas
• Le sel peut servir de barrière contre moi


Histoire

Il était une fois dans un pays lointain, un grand manoir, un jeune homme qui..STOOOOP Si on revenait un peu sur terre ? Cette histoire n’a absolument rien de comparable à un conte pour enfant, ça serait même le contraire. Laissez-moi vous raconter ça et vous comprendrez enfin ce qui est arrivé à ce pauvre Nathaniel.

On va commencer par planter les décors, alors je vous propose le manoir des sœurs Scarlet, le « Scarlet Devil Mansion », nous sommes au 16ème siècle. Ensuite je survole rapidement les personnages principaux (pas le temps de s’attarder sur les pauvre humains qui ne vont pas tarder à finir démembrés, éviscéré et j’en passe des meilleurs). Commençons par le groupe d’humain qui vit actuellement dans le manoir, dans ce groupe se trouve un jeune homme nommé Nathaniel, fils unique et futur héritier de son père. Jusqu’à présent, il n’a aucune idée de ce qui peut bien se cacher dans les caves du sinistre manoir, ni de la fin tragique qui l’attend bientôt. Dans les caves évoquées un peu plus haut, se trouvent Remilia et sa petite sœur Flandre, toutes deux nommées Scarlet par des parents dont elles n’ont plus aucuns souvenirs.

Je ne vais pas trop m’attarder sur les deux fillettes, car tout cela est une autre histoire qui n’a pas de rapport avec notre ami Nathaniel qui commence à s’impatienter, le bougre.

Était-ce une erreur d’avoir appris l’existence de ces deux enfants dans la cave ? Nathaniel les avait découvertes alors qu’un jour de grand soleil il s’ennuyait ferme, n’ayant aucune envie d’aller se brûler la peau au soleil. Il avait donc pris l'initiative de profiter de l'absence de son père pour se rendre dans les caves interdites de la demeure. Comme quoi depuis toujours, l'interdit a un goût d'aventure.
Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir les deux petites choses d’à peine une dizaine d’année blotties l’une contre l’autre dans un coin sombre, semblant fuir les rayons du soleil pour une raison encore inconnue à cet instant. Ayant mal au cœur pour les enfants, Nathaniel avait été chercher deux vieilles couvertures qui traînaient dans le fond d'un placard et les leur avait données en guise de protection avant de s’empresser de refermer la porte et de repartir d’où il venait ; après tout si elles étaient là, c’est qu’elles étaient dangereuses non ? Il en fut toutefois septique.

A la suite de cet événement, il descendit souvent incognito dans les caves pour voir comment elles se portaient, cette situation l’intriguait réellement, il avait besoin de savoir pourquoi, de comprendre. Mais il savait que s'il osait en parler à son père, ce dernier entrerait dans une colère monstre et ça, il aimait autant l'éviter.
Malheureusement ses questions trouvèrent vite réponses le jour où elles s’échappèrent. Profitant de la nuit, le jeune homme était sorti se promener un peu malgré l’interdiction qui pesait sur lui. Hé oui, notre ami avait fini par être pris la main dans le sac lors d’une de ses nombreuses escapades au sous-sol. Alors qu’il rentrait tranquillement, se furent des cris déchirants qui résonnèrent à l’intérieur de la bâtisse ; ni une ni deux, le voilà qui se précipite vers une mort certaine ! mais le pauvre n’en a pas encore la moindre idée...

A peine arrivé sur les lieux, il ne peut empêcher son estomac de se déverser tant le spectacle qui s’offre à lui est horrible, immonde, insoutenable. Des corps étendus sur le sol, des corps de personne qu'il connaît, qu'il côtoie tous les jours, des articulations pliées dans le sens contraire de la normale, les murs tapissés de sang et de bien d’autre chose que je ne nommerais pas en raison de leur contenus glauque, gore, morbide. A-t-il toutefois le courage de bouger ? D’avancer précautionneusement à la recherche d’une quelconque âme encore en vie dans cet océan rouge carmin ? Oui, et il le fait, longeant les murs les moins atteint, regardant où il met les pieds. Seulement elle est trop rapide, il n’a pas le temps de la voir, de l’éviter ; il est à terre, la douleur est telle qu’il en perd presque connaissance, ses membres lui ont été arraché, il ne peut plus bouger, il se sent mourir. Pourtant au loin, il entend juste un cri avant de voir vaguement une petite fille aux cheveux bleus arracher une autre petite blonde de ce qu’il doit rester de sa dépouille.
Après cet événement Nathaniel sombre dans la mort, sa vie commence à s’échapper de son corps ; mais ayant pitié du seul humain leur ayant témoigné un tant soit peu de gentillesse, la petite Remilia se décide à le sauver, à lui accorder une seconde existence.

Il se réveille, étonné, il se redresse d’un coup ; mais assaillit par la douleur il retombe aussi vite sur le lit dans lequel il se trouve. Il se passe la main sur le front, puis surpris il regarde cette dernière ; il aurait pourtant juré l’avoir vu disparaître juste avant. Lentement il se redresse, se met sur le bord du lit et tente de se lever et de marcher à l’aide du mobilier se trouvant dans la pièce. En face de lui se trouve une garde-robe sur laquelle se trouve un miroir, il s’y observe, se trouve pâle, mais il ne comprend pas comment se fait-il qu’il soit toujours là. Jusqu’à présent, il n’a pas encore prêté attention à l’espèce de têtard géant et blanc fantomatique qui est à ses côtés, quand il le voit il sursaute, recule et tombe sur le sol. La chose le suit, reste à ses côté, étrangement elle l’attire et réticent, il tend la main pour la toucher. Ce n'est pas si désagréable que ça en fait.

« J'ignore pourquoi, mais cette chose fait partie de toi. »

Cette voix, il ne la reconnaît que trop bien ; mais il a beau regarder dans le miroir, il ne voit personne.

« Retourne toi au lieu de chercher comme un idiot. »

Sans comprendre pourquoi, il obéit et se retrouve devant la petite Remilia qui se trouve ne plus être si petite que ça ; elle doit avoir environ le même âge que lui. Elle lui explique sommairement ce qui lui est arrivé, que sa sœur dans un élan de folie l’a tué alors qu’il aurait dû être le seul épargné, que pour le « sauver » il a fallu qu'elle lui donne de son si précieux sang et que de ce fait il est devenu l’un des leurs, un Vampire. Seulement il semblerait qu’il y ait eu un problème lors de sa mort ; continue de lui expliquer la jeune fille. Ayant eu du mal à décrocher sa sœur de son corps, elle a mis bien trop de temps pour le ramener alors que sa vie s’en allait petit à petit. Elle se lève et s'approche de lui en prononçant ces mots, passe doucement l’une de ses mains sur la boule fantomatique, comme fascinée.
Et là, la cruelle réalité frappe enfin Nathaniel de plein fouet : il est mort. Et comble de malchance il n’est même plus entier, comment pourrait-il se sentir bien ? Comment pourrait-il s’en sortir de cette façon dans cette chienne de vie ? C’est complètement impossible de son point de vue. Alors il crie, il hurle, il lance tout ce qui lui passe sous la main, il est en colère, anéanti.. Il se sent monstrueux, puis comme un enfant il s’effondre en larmes. Comme une mère -ce qu'elle est plus ou moins devenue pour lui- elle s'agenouille devant lui et le prend dans ses bras, le réconfortant en lui disant qu’il n’est pas le seul cas, qu’il en existe d’autres au Japon et qu’il devrait y aller pour apprendre à vivre avec sa nouvelle condition. Il accepte, que pourrait-il faire d’autre ?

Une fois qu’il fut complètement remis de ses blessures, il salue la nouvelle maîtresse du manoir et s’en va ; sa nouvelle « vie » commence et il se dirige vers le Japon comme elle le lui a conseillé.
Je ne vais pas m’attarder sur ce qu’il y vécu, ce serait trop long à raconter et son récit n’en est déjà que bien trop long non ? Puisque vous insistez je vais vous résumer ce qui lui est arrivé de son arrivée là-bas il y a maintenant 400 ans jusqu’à notre époque actuelle.

Nathaniel fit la connaissance de deux autres hybrides dans son cas, même si contrairement à lui une partie était encore humaine. Il s’agissait d’un père et de sa fille, ils l’accueillir chez eux lui enseignèrent comment vivre en paix avec cette partie spectre qui serait à jamais à ses côtés ; il lui fallut bien deux siècles pour ne faire « qu’un » avec cette partie devenue presque indépendante de lui, les deux autres siècles qui suivirent il les passa à s’entraîner au maniement des armes blanches : katana, épée, sabre ou même un simple couteau en argent pouvait se transformé en arme mortelle dans ses mains, mais encore fallait-il qu’il arrive à se concentrer suffisamment pour cela. Il visita également le Japon, ce pays qui était en perpétuel renouvellement ; il en vit des choses en deux siècles, se familiarisa même avec certaines parties de cette étrange culture.Durant le temps qu’il passa là-bas, il se trouva une fascination pour le folklore et tous les « monstres » qui en faisaient partie. En creusant un peu, il fit d’étonnantes rencontres et tout autant de découvertes surtout le concernant. C’est ainsi qu’il découvrit que s’il n’avait pas été « sauvé » par la vampire, il aurait terminé comme fantôme sans avoir droit à la paix et au repos éternel… Mais est-ce qu’être coupé en deux était réellement un meilleur état ? Lorsqu’il parla un peu de la façon dont il avait trouvé la mort, il en découvrit plus sur la nature même de sa partie spectre et, là où quelqu’un de normal aurait été terrifié, il haussa simplement les épaules en se disant que ça expliquait pas mal de trucs. Son côté spectre tel qu’il est, est appelé « Yurei » au Japon, une sorte de fantôme mort de façon violente (suicide, meurtre, etc), qui n’a pas eu de funérailles correctes (ou pas du tout), ou encore si le mort a perdu la vie en éprouvant des sentiments forts (haine, peur, amour, désespoir, etc). De façon ironique, il pensa même qu’il avait tellement de chance de cumuler les trois…

Pourtant au bout d’un temps, son maître ne put plus rien lui enseigner, il lui avait appris de nombreuses bases, mais il lui faudrait bien plus d’un autre professeur pour l’aider à se perfectionner et surtout, pour l’aider à découvrir les pouvoirs cachés au fond de lui, son côté Vampire et Spectre ne s’accordant pas véritablement l’un avec l’autre, ses pouvoirs héréditaires provenant des deux côtés restaient bloqués.

Bien que de nombreuses universités s'offraient à lui au Japon, il décida de partir vers les États-Unis a la recherche de mieux, de quelque chose qui lui correspondrait. Il en fit un long voyage avant de finalement trouver l'endroit idéal et si là, il ne parvenait pas à en apprendre plus sur lui, alors il ne pourrait jamais le faire nulle part.

Derrière l'écran

Âge réel : 26 ans toujours, mais plus pour longtemps
Date de naissance : 9/11/1989 Encore et toujours
Comment as-tu découvert le forum : DC
Code du Règlement Général : Validé par Lulu!
Code du Règlement Intérieur : Validé par Lulu!
Autre chose : Blah !



Entier mais pas trop :











avatar
Messages : 251
Date d'inscription : 30/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur http://lostmybrain.forumactif.com


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Visiteurs-