Son nom était...

 :: KAN'ZEN'CHOUAKU Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 4 Déc - 13:22
Cette histoire se passe il y a de cela quelques années, dans une ville sombre. C’est dans le labyrinthe semblant sans fin que formaient les ruelles peu fréquentables de cette ville, que s’est déroulé le début de l’histoire qui nous intéresse.

Bien que ma vie n’y ait pas commencé, c’est dans une de ces ruelles qu’elle bascula à tout jamais. Comme à leur habitude, mes parents étaient sorti de nuit dans le but de se nourrir, et surtout de me nourrir vu le jeune âge que j’avais alors à cette époque, seulement la nuit ne se déroula pas comme ils l’avaient prévue. Je ne sus, et ne saurais jamais, pourquoi mes parents furent la cible de ce monstre. D’après ce que je sais, et surtout de ce que l’on a bien voulu me raconter, ils ne représentaient aucune menace, et encore moins pour des démons. Pourtant, c’est l’un d’entre eux qui leur vola la vie cette nuit-là, me laissant pleurant entre leurs deux cadavres, moi qui n’avais même pas encore un an.
Est-ce mes pleurs qui attirèrent cet homme, ou bien passait-il là par pur hasard, seul lui a la réponse à cette question et je doute qu’un jour il me la donne ; je sais seulement qu’il tua l’assassin de mes parents sans aucun remord, et qu’après il m’emmena avec lui.

J’étais bien trop jeune pour vivre seule, aussi, il s’occupa de moi quelques jours. Mais cette situations ne pouvait pas durer, il avait une famille, une femme et deux jeunes fils, il ne pouvait pas les laisser aussi longtemps seuls, tout comme il ne pouvait pas m’emmener avec lui ; il finit donc par me confier à une de ses connaissances en qui il avait une extrême confiance, et surtout qui se trouvait vivre en toute discrétion. C’est avec cette personne que j’ai vécu la plus grande partie de ma vie, mais mon sauveur passait régulièrement prendre de mes nouvelles quand il le pouvait, j’étais toujours heureuse de le voir et de lui montrer tout ce que je savais faire. A force, j’ai fini par voir en lui comme un père et ça n’a pas semblé le déranger plus que ça.

Puis un jour, il cessa de venir. Mon tuteur et moi n’avions plus aucune nouvelle, et sa famille semblait avoir disparue. Inquiet, mon tuteur alla jusque chez lui, et revint aussi vite avec une très mauvaise nouvelle : la demeure de mon sauveur était vide et ravagée, il y avait des traces de lutte, de sang, mais plus aucun signe de vie.

Après ça, je ne tardais pas à quitter la maison de mon tuteur pour partir à la recherche de la famille de mon sauveur, je voulais savoir ce qu’il c’était passé, savoir s’ils allaient bien même si je ne les connaissais que par les histoires qu’il m’avait raconté. Je finis par m’installer dans une ville banale, je ne savais pas par où commencer, mais j’avais entendu parler d’un certain Dante, chasseur de démon, vivant dans le coin, et il fallait que j’aille voir. Pourquoi ce prénom ? Parce que c’était celui d’un des deux fils de mon sauveur, et comme ce n’était pas un prénom courant, je pensais avoir la chance de tomber sur la bonne personne.

Et ce fut le cas.

Je m’appelle Remilia, et j’ai été sauvée par un démon alors que je n’étais qu’un nourrisson. Son nom était… Sparda.
Son nom était...
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 27
Localisation : Ici et là
Voir le profil de l'utilisateur http://lostmybrain.forumactif.com


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: KAN'ZEN'CHOUAKU-