Wyatt A. I. Theeran

 :: LE SQUAT Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 1 Oct - 23:36
Wyatt Ari Ilan Theeran

ft. Nuvat de Docwendigo


Surnom : Wy' ou W.A.I.T (wait)
Âge : 24 ans
Groupe : Élève
Métier ou études : Master de BEE (biodiversité, écologie, évolution) avec spécialisation sur la protection des grands carnivores.
Date de naissance : 27/01
Nationalité : Amérindien, algonquin vivant dans le sud des Appalaches.
Espèce : Soulmate/wendigo
Orientation sexuelle : Tout c'qui passe dans la limite de la légalité. Quoique...
Statut : En couple avec lui-même/ Freeeeee ~
Caractère / Physique

Caractère :
Wy', c'est le cliché du garçon calme, adorable, toujours prêt à aider son prochain... Ahah. Je suis tellement. Peu. Crédible.

On va reprendre correctement, hein, si tu permets: Wyatt c'est le cliché du bad boy rebelle qui passe son temps à se battre et à consommer un maximum de substance illicite. La connerie, ça le connait, le calme, absolument pas. Mais bon, il n'est pas comme ça juste par envie de faire chier son monde, non voyons - ok peut-être un peu -. Quand tu iras lire plus bas son histoire - ou si tu t'es déjà attardé bien gentiment sur sa race -, t'as p't'être bien pigé c'qui tournait pas rond chez lui. Mais si tes magnifiques yeux ont été bien avisés, peut-être ont-ils remarqué la mention de "wendigo" dans les petits caractères.

Enfant, Wy' a rapidement été classifié comme hyperactif. Le genre de gamin à courir dans tous les sens, à faire des caprices pour tout et rien, à faire galérer ses parents h24. Bref, une petite terreur qui prenait plaisir à martyriser sa chère petite demi-soeur. Et en grandissant, ce n'est pas comme si sa lubie de foutre tout le monde dans la merde s'était arrangée, loin de là. En évoluant, le garnement avait acquéri un langage qu'on pourrait qualifier de...vulgaire. Voire de chartier, c'est toi qui vois. En plus de ça, la crise d'adolescence était plutôt mal passée chez lui et l'hybride avait commencer à sentir comme une sorte de grande colère monter en lui, pour tout et rien et plus que ça...la désagréable envie de..manger.
Des gens.
Oui, c'est glauque, mais quand il était petit, ça ne perturbait personne qu'il morde en cas de grosses colères ou de caprices. Oh, bien sûr, il se faisait réprimander mais c'était devenu comme une sorte de réflexe inconscient. Son père et sa belle-mère avaient commencé à s'inquiéter lorsqu'à l'âge de 13 ans, l'adolescent n'avait pas hésité à ingurgiter la chair qu'il avait arraché avec ses dents au cours d'une bagarre. Franc auprès d'eux, Wyatt avait conté l'histoire en détails. Sensations, émotions, tout. Et le plaisir qu'il avait ressenti aussi.

Bon, on avait rapidement expliqué au marmot que "non, manger des gens c'est mal". Sauf que du coup, Wyatt ressent constamment une sorte de...sentiment de faim qui le tiraille constamment. Les humains ont une odeur si délicieuse...mais non, on ne mange pas! Et qu'est-ce qu'il se passe quand on commence à ressentir une trop grande frustration? On pète un plomb, oui, c'est exactement ça. Et il faut trouver une solution intermédiaire. Et pour le coup, on peut dire que l'amérindien à TOUT essayer, vraiment. Et parmi tous ces remèdes miracles, quelques uns sont sorti du lot et malheureusement pour ses parents, ce ne sont certainement pas les meilleurs compléments pour sa santé.

Le sport intensif, oui. Qui dit sport, dit fatigue musculaire. En grandissant, le jeune homme a découvert une nouvelle forme de sport: le sexe. Qui en plus de l'épuiser, lui apporte une bonne dose de détente physique et émotionnel. Autant dire qu'il est rapidement devenu, un gros mangeur à ce niveau là. Mais attention: avec lui, c'est brutal. Ca saigne souvent, on peut oublier la douceur. D'ailleurs, heureusement pour lui, il se trouve que Wyatt n'a pas choisi de camp en particulier. Pourquoi se contenter d'une partie du monde quand on peut l'avoir dans son entièreté? Pareil pour la dominance, il passe d'un clan à l'autre sans problème. Enfin, tant que son partenaire possède assez de fougue et de force pour réussir à le soumettre.

Et sinon? La drogue. Tout y passe, du premier joint à la prise de cocaïne, cannabis et autre substance fort peu sympathique. Il n'a pas encore décidé de se piquer à l'héroïne et franchement, j'espère que ça n'arrivera pas. Mais que sais-je après tout, j'le connais pas vraiment. Personne le connait complètement. Il ne montre que ce qu'il ne veut bien montrer, que ce qu'il veut que vous voyez.

Ah. Ouais, j'ai vu que t'avais remarqué qu'il manquait un élément du lot des trois diables. L'alcool ouais... et bien figure toi que WAIT ne consomme pas d'alcool. Tout simplement parce que l'ivresse lui fait perdre le contrôle. Et la perte de contrôle signifie qu'il se retrouvera avec une jambe ou une main dans la bouche sans le consentement de son propriétaire. Heureusement que les deux autres petits diables sont là pour le faire décompresser. Et que le brun a trouvé un moyen de remplacer le liquide. Lequel? Eh bien c'est simple, si ce n'est pas lui qui boit, ce sera vous. Enfin, les suceurs de sang pour être exact. Le calcul n'est pas compliqué: si on lui prend du sang en le mordant ou en le piquant, le corps du jeune homme va ressentir une certaine dose de fatigue et aura besoin de temps pour se remettre du retrait. C'est pourquoi le camé s'est carrément mis en "libre-service". Enfin presque. Ce qui l'arrange d'autant plus c'est que ses morsures sont souvent suivi d'ébats sous les draps. Deux petits diables ensemble, manque plus qu'un joint et le wendigo est au paradis de la détente... D'ailleurs, ce dernier point lui a valu le surnom de "buffet ambulant". Par qui? Bah par lui-même en l'occurrence. Bref, sans eux, Wyatt est constamment à cran, sur les nerfs et un rien le fait partir au quart de tour. Et vu sa carrure, tu ne veux pas te prendre une droite dans le nez, non. Enfin, c't'un conseil d'ami, si t'as envie d'essayer, à ton aise. Sauf que c'est un vrai bouledogue hein, une fois partit tu l'arrêtes pas. Enfin, t'as p't'être une chance s'il était bien détendu avant de commencer à boxer.

Et bah, un p'tit pavé et que des reproches. Le pauvre. Ouais, là comme ça il apparaît comme un gros méchant sans aucune race - c'qui est plutôt vrai - maiiiis, il a quelques bons côtés quand même, faut pas croire. Si si, j'te jure. Lesquels? Bah déjà, sa loyauté est sans faille c'qui est déjà pas mal. Nan genre, "sans" faille. Si il te considère un minimum ou qu't'as eu la chance de gagner son amitié - c'est pas spécialement difficile ça. Par contre sa confiance j'demande à voir -, c'est la dernière personne sur Terre qui te laissera dans la merde. Il aime bien les filles, surtout pour les chouchouter. Enfin, c'est c'qu'il aimerait mais malheureusement, WAIT peut s'avérer terriblement maladroit lorsqu'il ne drague pas. Bourru mais mignon et sympa faut pas croire. Il est doté d'une volonté de fer, un taureau qui ne cède pas à la pression, buté au possible et qui ne sait absolument pas mentir. Et extrêmement lunatique avec ça... C'est pas le plus altruiste et si quelqu'un qu'il n'aime pas est dans la merde, il ne se gênera pour l'enfoncer encore plus. Pour lui, tout le monde n'est pas au même niveau, c'est comme ça, c'est un fait. L'égalité n'existe pas, dans la naissance comme dans la mort. Et essayer d'être tous égaux, c'est d'la connerie.

Ne lui mettait pas un instrument dans les mains. Il a une jolie voix grave qui pourrait enchanter mais il n'a jamais eu la patience de poser ses doigts sur l'archer d'un violon, encore moins sur les touches d'un piano. Seule la guitare lui convient (dans toutes ses formes) même s'il n'arrête pas de changer de cordes... Et la flûte de Pan mais ça, on l'y a obligé et vous ne l'entendez jamais en jouer. Le seul art dans lequel il se débrouille bien, c'est le dessin. Le graphiti encore plus, ça ça lui fait plaisir. Enfin un truc où il peut exprimer sa colère autrement qu'en cognant.

Bon. J'suis pas censée l'dire mais t'es sympa donc j'te pose une info et ça reste entre nous okay? Ouais, good alors voilà... Wyatt possède des sentiments très purs, très... enfantins. C'est resté un gamin tout au fond de lui mais ça, aucune chance de s'en rendre compte. C'est un petit coeur d'or avec les sentiments qui vont avec, mais enfouis tout au fond d'un grand placard, enchaîné, puis enterré. Pourquoi? Parce qu'il a rapidement compris que la vie était cruelle et le monde davantage. Laisses le seul, dans son coin avec sa solitude et l'immensité du ciel comme seule alliée et alors, seulement alors, il pourra t'offrir, te faire découvrir un bout de son monde, de son univers. Et le trésor que tu en tireras ne se vaudra jamais ailleurs.

Petit plus again? Il passe son temps à se faire râler dessus par sa "bonne conscience". Laquelle? Ah bah la deuxième partie de son âme. Quand il est stone, elle râle mais dès qu'il commence à s'énerver, il grandit et prend des proportions...démesurées.


Physique :
Bon, histoire de continuer dans le cliché, il faut préciser que ce cher et tendre Wyatt a...disons tout fait pour avoir l'air du bad-boy par excellence - ce qui n'a pas loupé -. On va faire un portrait de haut en bas hein, comme ça tu te perdras pas et moi j'éviterais d'oublier des éléments.

Alors, commençons par le commencement, le brun possède une taille correcte pour son âge, 1m79 qu'il vous arrondira toujours à 1m80. Ouais, il n'en est pas très fier et pour palier ça, aidé par sa capacité incommensurable à se retrouver au centre de bagarre, il a développé une musculature non des moindres, qu'il travaille depuis ses seize ans. Quatre-vingt-un kilos à ne pas emmerder. Tout en muscles, quasiment sans gras si on exclue le petit centimètre de trop au niveau de ses hanches qu'il n'arrive pas à faire disparaître. Invisible à l'oeil nu certes, mais certainement pas pour lui qui fait carrément une fixette dessus.
Une tête solide à la mâchoire carrée, reposant sur un cou musclé.

Des oreilles arrondis, recouvertes d'une multitude de décoration: la droite d'un industriel, deux hélix et un écarteur en spirale stylisée et la gauche, avec le même écarteur, accompagné d'un seul hélix, un anti-hélix, un autre lobe et d'un conque. Sa carnation relève d'une teinte halée qui met en valeur les couleurs si particulière de ses yeux. Cyan pour le droit, à l'arcade percée et presque orangé pour le gauche, parfois voilés par quelques mèches noires aux reflets violet qui couvrent une bonne partie de son crâne. Rasé sur es deux côtés, sa tignasse constamment en bataille en cache souvent les dessins qu'il se plait à y intégrer. Il a cependant garder les trois dreadlocks dans sa nuque qui couvraient fut un temps, la totalité de son crâne.

Si on descend plus bas, on tombe sur un nez légèrement retroussé puis sur une bouche aux canines pointues et blanches. Ses lèvres pulpeuses ne demandent qu'à être embrassées lorsqu'elle ne crache pas des insultes acerbes. Les coins en sont d'ailleurs décorés d'un shark bites et d'un angel bites, souvent en anneaux dans lesquels il s'amuse à faire passer du fil pour donner un effet point de suture. Wyatt n'a pas non plus hésité à décorer sa langue d'un snake eyes malgré les contre-recommandations ainsi que d'un sublingual. D'ailleurs, si on lui tire la lèvre inférieure - ne faites pas ça, sérieux - on peut remarquer le mot "Fury" gravé à l'encre noir.

On peut voir les muscles rouler sous sa peau, tout particulièrement au niveau de ses épaules, entourant ses clavicules saillantes. Durant ses années de prise de masse, il a pris soin de tout particulièrement travailler son torse, le taillant dans le marbre, creusant un V vertigineux au niveau de son bas-ventre, entourant des abdominaux durcis par les entraînements et surplombés de pectoraux fermes aux tétons percés en diagonales. Wyatt a également décidé de percer son nombril, à l'horizontal. Tous les moyens sont bons pour écarter le regard de son petit défaut disgracieux qui l'obsède. Y compris, les tatouages qui ornent le haut de son buste, incrustés à l'encre rouge rappelant les peintures de guerres. Ses biceps gonflés et ses poignets solides sont également entourés de cercles de la même teintes, menant à de larges mains aux ongles courts et dont les jointures des premières phalanges ont également été piqué de points rouges.

D'ailleurs, le tatouage sur le haut de son buste s'étale dans le haut de son dos, roulant sur ses omoplates longues qui ressortent lorsqu'il se redresse. On découvre une colonne vertébrale aux vertèbres très légèrement saillantes, agrémentée d'une petite scoliose imprévue. Et ouais, c'est ça de se tenir continuellement mal sur sa chaise. Mis à nu, une chute de reins vertigineuses accompagne l'arrêt de son dos, surplombant des fesses rondes et musclées par la course. En le retournant, on aperçoit les os qui ressortent légèrement de son bassin, avant de tomber sur une intimité tout aussi décorée que le reste de son anatomie. Un ampallang et un apadravya formant à eux deux l'association nommée "croix-magique", sans oublier les deux barres horizontales qui barrent le haut de son tronc.
La course visuelle se finit sur des cuisses et des mollets musclées par la course mais vierges de marques, si ce n'est les anneaux rouges qui enserrent ses chevilles. Le jeune homme chausse du 42, pointure correcte. Wyatt possède une pilosité correcte, présente sans pour autant être abondante, notamment au niveau des demi-jambes, bras, pubis et aisselles. Mais il rase ses deux dernières zones, ainsi que le léger trait qui débute de son nombril pour trancher ses abdominaux en une ligne transversale.

Niveau style vestimentaire, l'amérindien ne s'embarrasse pas de formalités. Il prend ce qu'il vient, souvent des vêtements en cuir ou dans une matière lui permettant d'amples mouvements. Tout ça dans des teintes plutôt sombres, excepté le rouge qu'il s'accorde parfois. On le voit souvent chaussé de Rangers ou autre chaussure montante qu'il serait très désagréable de se prendre en pleine gueule. Ça lui arrive de porter des bijoux, en général rien de vraiment extravagant en dehors de ses piercings. C'est qu'il est déjà assez décoré comme ça. Mais bon, s'il peut passer une journée sans s'habiller ou le moins possible, WAIT ne va certainement pas se priver...

Et maintenant, si on parlait un peu de la seconde partie de son âme?
Et oui, à force de parler du wendigo par-ci, wendigo par-là, on oublie sans mal la bestiole qui traîne constamment dans ses pattes. La boule de poils noirs qui symbolise un peu sa "bonne conscience". Ironique pour un Black Dog non? Car c'est totalement ce que Sizik est, un animal tout droit sortit du folklore, présage de mort et de malheur. Réincarné dans une boule de poils ébène tout à fait adorable quand Wyatt est très calme. Puis de taille moyenne au corps mi-brumeux, et aux yeux transformés en lueur violettes lorsqu'il est dans son état normal. En effet, Sizik grandit et change d'apparence en fonction de l'humeur de WAIT. Il et concrètement alimenté par son taux de colère, sympathique n'est-il pas? ...Comment ça je n'ai pas parlé de sa forme lorsque le wendigo atteint son stade de rage? Hum, c'est parce que je ne l'ai vu que de rares fois et que j'ai préféré l'oublier. Et ça serait d'ailleurs mieux que tu fasses de même si ça venait à arriver. Enfin, si tu es encore en vie après ça. ~

Autres, Pouvoirs & Faiblesses


Arhem, non, dans le concret, Wyatt possède les mêmes faiblesses qu'un humain, en y rajoutant le fait que son âme soit divisées en deux et donc qu'il peut être blessé d'autant plus facilement. De plus, son petit "problème wendigonique" comme il se plait à l'appeler le force à utiliser des solutions qui le gardent constamment plus faible que ce qu'il est censé être, physiquement parlant. D'ailleurs, Wyatt a constamment faim, même en ayant mangé et s'il s'attaque à un humain et qu'il commence à en dévorer des parts ou si la colère se fait trop forte, son corps va commencer à se distordre, à se décharner pour forcer l'organisme à prendre sa forme de wendigo. Signe distintif autre? Ses yeux deviennent totalement bleu très clair, comme du givre et ses pupilles s'étrécissent tant qu'on les croirait disparues. Si jamais il mange trop de chair humaine, il risque de se transformer en wendigo, l'équivalent de la mort vu que c'est un état irréversible.
Sa longévité est la même que celle d'un humain ordinaire même si sa force et le développement de ses sens y sont supérieurs.

Au niveau des "avantages" car lui-même ne considère pas vraiment ça comme un pouvoir, Wyatt possède des sens particulièrement aiguisés ainsi qu'un instinct plus animal qu'humain. Entre autre, son âme pressent la mort, la douleur et les dangers, mais seulement pour autrui. Ouais, encore un truc qui ne lui sert pas quoi.



Histoire


Wyatt est né d'un père amérindien et d'une mère américaine et a vécu dans le sud des Appalaches toute sa vie. Klafee, une chercheuse en biologie avait rencontré Waban, un natif d'Amérique du Nord, au cours d'une traque d'ours. Au final, cette rencontre avait tourné en histoire d'amour et les deux amants s'étaient installés ensemble. Hors, cette union n'était pas vu par tout le monde d'un bon oeil et un nuit, la chercheuse se sentir terriblement mal. Une fièvre atroce, une faim dévorante et une voix qui résonnait dans son crâne, malsaine et dangereuse. Le diagnostique fut formel: Klafee avait été prise comme enveloppe charnelle par un esprit malin. Restait à savoir lequel et si l'esprit s'était introduit de lui-même, ou s'il avait été envoyé par quelqu'un de mal intentionné. Cette dernière question ne fut jamais éclaircit, mais la première vit bien vite une réponse... inattendu et extrêmement désagréable.

Il s'est avéré que l'esprit malin en question n'était autre que celui d'un wendigo, cause de la faim dévorante qui la tiraillait à tout bout de champ, de ses accès de rage mais pas des nausées matinales. Ni de son abdomen qui gonflait au fur et à mesure que les mois passaient. Un embryon grandissait en elle, prenant peu à peu de la place en tant qu'enfant, demandant de l'attention, de la nourriture en quasi-permanence. La folie manqua d'emporter la chercheuse une bonne dizaine de fois. Certaines nuits, l'enfermer était le seul moyen de la contrôler. Mais la tension retomba lorsqu'elle accoucha et pendant un temps, l'esprit du wendigo disparut. On célébra Wyatt comme le petit trésor qui avait fait disparaître l'esprit malin et il fut choyé et aimé.
Dès sa naissance, l'enfant était très très actif, un peu trop et il était très difficile pour ses parents de contenir les deux parties de son âme qui s'amusaient à faire les 400 coups. Alors dès le début, le petit soulmate reçut une éducation stricte censée endiguer son trop plein d'énergie. Les quatre premières années de son existence se passèrent à merveille. Et la suite aurait pu l'être tout autant si l'américaine n'avait pas caché le retour de sa faim..et de ses accès de folie.

Un nuit, un bruit sourd réveilla le petit Wyatt. A ses côtés, Sizik hurla et la tête de l'enfant se remplit d'avertissements, d'un sentiment de peur poussé à l'extrême qui le paralysa. Un autre bruit, puis un hurlement, et le beuglement d'un animal qui lui était inconnu. D'autres cris. Il entend le nom de sa mère, hurlé à travers la maison par Waban. Un autre hurlement et puis le silence. Le bruit sourd d'un lourd animal qui tombe, accompagné par des sanglots et le gémissement d'un corps qui s'éteint.
Wyatt ne sortit pas ce soir là. Ni le jour d'après. Ou celui d'encore après. Il se renferma sur lui-même, cherchant la solitude. Les mois passèrent, la disparition de sa mère pesant sur sa conscience. On ne lui avait rien dit. Juste qu'elle était partit. Mais lui n'était pas idiot, il avait entendu, il avait hurlé avec Sizik que la mort arrivait. Était-ce ça sa malédiction? Sentir la mort et la douleur sans ne rien pouvoir y faire? Ça aurait peut-être été mieux que ce soit juste ça...

En grandissant, le jeune homme eut le droit à une magnifique crise d'adolescence, rebelle à souhait doublé d'une crise existentialisme...insupportable. C'était le temps des expériences pour le jeune américain, qui prenait plaisir à contrecarrer tous les ordres qu'on pouvait lui donner. Les piercings et les tatouages arrivèrent à ce moment là, autant que ses premières expériences en matière de drogue, de sexe ou d'alcool. Et de découverte de soi. L'adolescent donnait du fil à retordre à son père, sa belle-mère et sa demi-soeur de huit ans sa cadette. Elle était tout son opposé: douce, tendre, aimante, altruiste au possible et très calme. Weida était tout de suite devenu le trésor de son frère, son petit ange à protéger. C'est sûrement à cause de ce puissant attachement qu'il ne se pardonna pas la première véritable expression de la race transmis par sa mère.

Si le brun avait rapidement remarqué son attirance malsaine pour le sang, la mort et tout ce qui pouvait avoir un aspect lugubre, l’expression de son cannibalisme en choqua plus d’un. Wait fut renvoyé de son collège pour avoir agressé un élève sans raison valable.
La bagarre avait dégénéré et l’autre garçon s’était retrouvé avec un morceau d’oreille en moins, celui-ci restant entre les crocs du soulmate en pleine furie.
Quelques mois après, c’est sa petite-sœur qui en fit les frais. Personne n’avait réellement la vérité sur l’accident de ce jour. Ce soir-là, Wyatt avait été déposé tard chez lui par ses amis plus vieux, complètement arraché à cause de sa soirée. Son corps avait compris que c’était certainement un des seuls moyens de le garder calme. Comment et pourquoi, avait-elle fait un mauvais geste ? Wyatt avait-il eu des hallucinations ? Quoiqu’il en soit, Weida dû être transporté d’urgence à l’hôpital, l’avant-bras droit totalement arraché de son corps. Il avait fallu arracher le petit membre de la gueule du corps qui commençait à se décharner de Wyatt. Ses yeux désormais givrés cherchaient à en avoir plus, plus de nourriture, plus de sang, plus de chair. Sizik autour de lui, d’une force brumeuse intouchable, énorme et destructeur, protégeait son âme, attaquait quiconque voulait l’approcher. Sûrement que s’il avait été plus vieux, personne n’aurait pu l’arrêter. Mais après avoir dévoré son bout de viande, son père réussit à l’assommer, stoppant la transformation en wendigo qui aurait conduit à la mort de l’humain.

L’incident devint tabou. Autant que la mort de Klafee.
A partir de là, Wyatt, prit d’horreur, alla habiter hors du village, dans la forêt là où il pourrait être au calme. Il réduisit ses interactions avec le genre humain, jusqu’à son diplôme de fin de lycée. C’est son père qui décida de l’envoyer ailleurs, dans un pensionnat où il pourrait peut-être se faire un cercle d’amis solides, inquiet de le voir si seul. La solitude n’est bonne pour personne après tout. C’est ainsi que l’algonquin se retrouva à Mystérious School, décidé à suivre la filière qui avait rendu sa mère comme elle était… il retrouva son sale caractère, ses envies, ses passions…et tout ça n’augurait rien de bon.


Derrière l'écran


Âge réel : Majeure et vaccinée
Date de naissance : 30/05
Comment as-tu découvert le forum : *montre Inari*
Code du Règlement Général : Je jure solennellement que j'ai lu ce-dit règlement entièrement !
Code du Règlement Intérieur : Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises!
Autre chose : Ornithorynque albinos.


avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Oct - 23:36





NOM DU RP
Ft.
Blabla



YOU CAME.
YOU SAW.
AND NOW, YOU DIE.
©️ SIAL
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Oct - 23:36
Soulmate
Wendigo24 ans - Elève en Master BEE - Améridien
ViolentSang-chaudInstinctifProvocateurAventurierCurieux

▬ Soulmate: Sizik, black dog
▬ Piercings:
  - Oreille gauche: un hélix, un anti-hélix, un autre lobe, un écarteur en spirale stylisée et d'un conque
  - Oreille droite: un industriel, deux hélix et un écarteur en spirale stylisée
  - Visage: un arcade (d), un shark bites, un angel bites, un snake-eyes et un sublingual
  - Torse: deux tétons en diagonale, un nombril horizontal
  - Sexe: une croix-magique et deux horizontaux sur le tronc
▬ Tatouages: un cercle rouge autour de chaque poignets, chevilles et biceps, points rouges sur dix jointures sur les mains, tatouage haut du buste et du dos et le mot "Fury" à l'intérieur de la lèvre inférieur. Tous ses tatouages sauf le dernier sont rouges et deviennent bleu fluorescent à la lumière noire.
▬ Fâcheuse manie de vouloir manger des gens
▬ Peint quand l'envie lui en prend, mais mieux vaut ne pas être dans le passage
▬ Buffet ambulant

▬ lien recherché : description
▬ lien recherché : description



avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Oct - 23:37
mon avatarFiche

Wyatt Ari Ilan Theeran

Fury of the Forest

Liste des RPs réservés


▬ Ft. Azazel: Idée
▬ Ft. Rogue : Idée
▬ Ft. Nathaniel : Idée
▬ Ft. Remilia : Colocataire
▬ Ft. Name : Idée
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam varius metus eget euismod scelerisque. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Praesent id lectus in orci lacinia vulputate. Integer tempor commodo risus, sit amet condimentum turpis faucibus eu. Mauris a tellus placerat, elementum massa sit amet, molestie ex. Vivamus tincidunt augue quis nibh iaculis, a aliquet leo ullamcorper. Quisque ullamcorper ullamcorper leo a feugiat. Proin sed felis luctus, imperdiet lectus id, imperdiet ex. Maecenas pharetra, arcu pharetra iaculis laoreet, nunc mi blandit enim, nec faucibus erat ipsum ac tortor. Pellentesque et felis sit amet est laoreet lacinia. Pellentesque et felis sit amet est laoreet lacinia.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam varius metus eget euismod scelerisque. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Praesent id lectus in orci lacinia vulputate. Integer tempor commodo risus, sit amet condimentum turpis faucibus eu. Mauris a tellus placerat, elementum massa sit amet, molestie ex. Vivamus tincidunt augue quis nibh iaculis, a aliquet leo ullamcorper. Quisque ullamcorper ullamcorper leo a feugiat. Proin sed felis luctus, imperdiet lectus id, imperdiet ex. Maecenas pharetra, arcu pharetra iaculis laoreet, nunc mi blandit enim, nec faucibus erat ipsum ac tortor. Pellentesque et felis sit amet est laoreet lacinia. Pellentesque et felis sit amet est laoreet lacinia.
©️linus pour Epicode
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Oct - 17:44
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Oct - 19:52





Chambre numéro 10
Ft. Remilia
Après une journée bien remplit, le jeune amérindien rentrait pour la cinquième fois dans la pièce qui lui servait de chambre. Les dortoirs se divisaient par chambre de deux, et elles étaient même mixte. Les élèves faisaient des allers-retours, entre leur foyer, le pensionnat et parfois même leur appartement. Même s'il était rare de les voir revenir à ce moment là.
Wyatt posa son sac de cours près de sa table de chevet et se laissa tomber les bras et les jambes en étoile. Il n'avait pas vraiment fait la connaissance de l'autre occupant de sa chambre, l'ayant juste rapidement croisé quelques fois, mais espérait qu'elle soit... Hum, pas chiante. Oui, c'est le mot. Enfin, de ce qu'il avait cru remarqué, c'était une vampire alors ils pourraient certainement trouver un terrain d'entente.
Son seul oeil visible se referma un moment, lui laissant la possibilité de savourer le calme plat du lieu. Sa vue supprimée, seule son ouïe était activée. Ce qui était d'un calme.. reposant.

L'étudiant fit un mouvement un peu trop brutal, en tendant la main vers sa commode et fit tomber un objet qui percuta le parquet froid dans un bruit sourd. Cette action eut pour conséquence l'ouverture de la paupière du semi-wendigo. Il se redressa, posant ses deux pieds bien à plat sur le sol, frissonnant au contact glacé et se pencha pour ramasser le portable qui était tombé. D'ailleurs que faisait-il avec un portable, lui qui n'avait pour l'instant pas d'amis, ni de famille, ni personne à contacter? Pour sa famille, en particulier sa soeur, peut-être bien, mais il savait bien que chez elle, son père et sa belle-mère, le réseau était...quasi' inexistant.

D'un geste las, le brun laissa choir son hoodie noir sur le dossier d'un chaise et s'affala à nouveau sur son matelas, mais cette fois-ci sur le ventre. Pour la première fois, il déverrouilla son téléphone portable et entreprit de découvrir un peu ce nouveau jouet. Le temps passa bien plus rapidement qu'il ne le pensait et Wait finit par tomber de sommeil, n'étant pas encore tout à fait habitué au décalage horaire. Le réveil sur sa table de chevet indiquait plus de 17h lorsque le bruit d'une porte qui s'ouvre le tira légèrement des limbes du sommeil. Quoique comateux, il ne tenta pas de se redresser: c'était certainement elle. Sizik leva une oreille, bailla et entreprit de s'étirer pour sortir de son panier, posé dans le coin du mur derrière le lit du jeune homme. Le chiot finit son petit instant de détente avant de trottiner doucement dans la chambre, s'arrêtant au pied de la vampire en penchant la tête.

- J'crois pas connaître ton prénom. C'quoi?



YOU CAME.
YOU SAW.
AND NOW, YOU DIE.
©️ SIAL
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE SQUAT-