Larmes de sang

 :: KAN'ZEN'CHOUAKU Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 6 Oct - 3:14
Larmes de sang

Il est vaincu... Cette information résonne dans sa tête et tourne en boucle comme un vieux disque rayé. Comment est-ce possible, comment a-t-il pu... Mais quel idiot ! Quel crétin ! Pour un peu, elle le ramènerait pour le tuer de ses propres mains !
Non, elle en serait bien incapable...
Si elle pouvait le ramener, jamais elle ne partirait loin de lui, jamais elle ne le quitterait... Cette douleur qui lui vrille le cœur est encore pire que lors de leur dernière rencontre. Elle à l'impression de suffoquer, d'étouffer et le pire, c'est qu'elle n'a pas de souffle.
Elle se sent vide, anéantie et ses joues se mouillent malgré elle. Depuis combien de temps n'avait-elle pas pleuré ? Ca semble si lointain...

Plus elle y pense plus elle sait qu'elle devrait être en colère, qu'elle devrait chercher à se venger, à le venger... Mais sa tristesse est bien plus forte que la rage qui devrait brûler en elle, son chagrin étouffe tout.
Pour la première fois depuis longtemps, elle est perdue, elle ne sait pas quoi faire. Elle marche sans but dans la nuit noire, elle ère telle une ombre fantomatique à laquelle on a du mal à faire attention tant sa présence est faible. Oh elle est loin la grande et fière Remilia Draculina Scarlet, la maîtresse de la Scarlet Devil Mansion. Il ne reste que Remilia, la vampire dont le cœur vient d'éclater en un millier de particules rouges sang à l'annonce de la disparition de celui qu'elle aimait.

Cette maudite organisation... Ce qu'elle regrettait de ne jamais y avoir prêté attention. Non, ce qu'elle regrettait le plus, c'était de ne pas être resté avec lui la première fois, de ne pas l'avoir mordu la première fois, de ne pas l'avoir fait entré dans son monde la première fois... Lors de leur seconde rencontre, c'était déjà trop tard, il n'était plus humain.
Et elle s'en était voulu.
Elle avait fait l'erreur de vouloir le préservé, de vouloir qu'il ait une vie d'humain normal... Mais quelque chose lui avait retiré ce droit et ça l'avait mises dans une colère noire. Qui avait osé touché à ce qui lui appartenait ? Mais elle n'avait jamais plus trouver la réponse à cette question.
Mais aujourd'hui, elle apprenait bien que trop tard sa disparition et elle n'était pas capable de mettre des mots sur ce qu'elle ressentait...

Ses pas la menèrent sur la toit de l'université. Cette nuit, la lune était rousse. Elle aurait dû se sentir toute puissante, prête à mordre la vie à pleine dent pour s'en abreuver, mais il n'en était rien, au contraire. Pour la première fois en regardant cette belle lune rouge, elle pensait tristement au sang qu'il avait dû verser avant de disparaître... L'astre lunaire qui jusque-là avait été son amie de toujours, se retrouvait à la narguer cruellement.
Elle poussa un soupire à fendre l'âme. Que lui restait-il à présent ? Plus rien. Plus rien n'avait d'importance à ses yeux, tout s'était volatiliser au moment où son cerveau avait accepté de traiter la terrible information. Sa sœur ? Elle apprendrait à se débrouiller. Les cours ? Quel intérêt à présent ? Elle ne comptait plus occuper son temps, elle allait y mettre un terme, tout simplement. Comment ? Bonne question. Rester au soleil serait trop banal et prendrait trop de temps. Non, elle savait ce qu'elle ferait. Peu importe le nombre d'innocents qui croiseraient sa route, elle le tuerait tous. Non pas pour se nourrir, mais pour attirer leur attention, pour leur donner une raison de lui faire à elle, ce qui lui avait été fait à lui.
Elle n'avait plus rien à perdre et se fichait éperdument de ce qui arriverait aux humains. Seuls, en famille, elle les tuerait tous sans la moindre véritable raison, juste pour faire couler le sang, pour qu'autre chose que des larmes ne roulent sur ses joues.

avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 27
Localisation : Ici et là
Voir le profil de l'utilisateur http://lostmybrain.forumactif.com


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: KAN'ZEN'CHOUAKU-